Le journal de Philol, de Yaël Hassan

9782259217385

 

De Yaël Hassan

Sortie en 2012

Chez Plon

197 pages

16,00€

 

 

Résumé.png

Pour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol, reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Trop ringard ? Pas tant que a finalement. Raconter sa vie et celle des autres, c’est un régal, surtout quand les événements se bousculent au lycée et à la maison. Et puis Philol tombe folle amoureuse de Nathan, le roots de la classe le beau gosse que convoite cette punaise d’Aurélie, une fille capable des pires horreurs. Comme si ça ne suffisait pas, voilà que Morgane, vilain petit canard du lycée, fait une TS (tentative de suicide), suite au message baveux d’un mystérieux corbeau, qui distille sa haine sur Internet.

mon avis.png

Je trouve très compliqué de faire rentrer Le journal de Philol dans une catégorie en particulier. Une version écrite d’un LOL! un peu plus réaliste et aisément menée par un auteur à la plume aiguisée.

Le journal de Philol traite aussi des dangers d’internet, autant pour les autres que pour soi-même. C’est à la fois une leçon de vie et une jolie histoire. Philomène -dite Philol- est un personnage très intéressant, drôle et qui a les pieds sur terre. Elle est aussi très bien entourée, de sa mère, sa grand-mère, sa sœur, sa meilleure amie et bientôt Nathan.

Elle est aussi confrontée à Aurélie, qui a des vues sur Nathan et entend bien détruire Philol, sa belle-mère, qui fait tout ce qu’elle peut pour retourner son mari contre ses filles et enfin son père, incapable de dire non à sa femme.

J’ai bien aimé le personnage de Nathan, qui est assez différent de tous les personnages que l’on a l’habitude de croiser : ici, pas de bad boy tatoué et au passé douloureux, seulement un Nathan à fond pour l’écologie et qui n’a pas de téléphone portable.

Yaël Hassan évoque aussi les problèmes rencontrés par les familles recomposées. Il nous fait suivre l’évolution de Philol au fil des pages, ce que j’ai beaucoup apprécié. Quand vient l’adolescence, les garçons, le lycée et les problèmes avec ses parents, Philol se contente de les maudire. Elle va petit à petit exprimer ses émotions et grandir, tout simplement.

En résumé, une très bonne lecture qui est passé à quelques millimètres du coup de cœur !

extrait

« 7 bonnes raisons de lire :

1 : Pour élargir sa culture générale.
2 : Pour améliorer son orthographe.
3 : Pour augmenter son vocabulaire.
4 : Pour passer un agréable moment.
5 : Pour développer sa concentration.
6 : Pour faire travailler son cerveau car, en lisant, on est actif et non passif comme devant la télé.
7 : Lire réduit le temps passé à surfer bêtement sur le Net !  » 

Publicités

Une réflexion sur “Le journal de Philol, de Yaël Hassan

  1. Pingback: Un tag spécial histoires d’amour signé Pocket Jeunesse | Hope bookine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s