Between Breaths, tome 1 : All of you, de Christina Lee

couv36631793

 

De Christina Lee

Sortie en 2015

Chez Hachette (Black Moon Romance)

288 pages

15,90 €

 

 

Résumé.png

 

ELLE : Avery, indépendante, forte de caractère et étudiante infirmière se contente d’aventures passagères et ne cherche aucune relation sérieuse car elle ne fait pas confiance aux hommes. 
LUI : Bennett, irrésistible, tatoué, étudiant en arts et vierge par choix, se réserve pour la femme de sa vie pour ne pas souffrir ni jouer avec le cœur des filles. 
EUX : Avery et Bennett sont les deux revers d’une même médaille. Leurs histoires personnelles se ressemblent autant que leurs comportements s’opposent. Mais une rencontre et une attirance immédiate feront basculer leurs certitudes. Face au désir et aux sentiments, combien de temps résisteront leurs règles de vie ?

 

mon avis.png

 

Between Breaths fait partie de ces séries que j’aime beaucoup suivre, où chaque tome ne raconte pas vraiment une suite mais se concentre plutôt sur d’autres personnages. All of you en est le premier tome et je n’en avais pas entendu parlé mais je suis tombée dessus à la librairie et le résumé m’a tout de suite plu.

Ça a été une lecture rapide, les pages se tournaient toutes seules et j’avais hâte d’en savoir plus sur l’histoire d’Avery et Bennet. Seulement, il m’a manqué ce petit pincement au coeur quand j’ai tourné la dernière page. J’avais l’impression qu’Avery et Bennet n’avaient plus grand chose à dire, je n’ai pas été déçue de ne pas avoir plus de pages à lire…

Avery est un personnage très touchant et très nuancé qui m’a beaucoup plu, parce qu’elle est à la fois très sûre d’elle et indépendante mais elle a du mal à s’épanouir sans affection. Avec Bennet, elle prend confiance en elle et (re)découvre l’amour tel qu’il est censé être. 

Bennet est un personnage très charismatique et c’est mon coup de coeur du roman. J’ai beaucoup aimé ce garçon avec des valeurs et des sentiments, qui ne se laisse pas non plus marcher dessus et qui n’est pas mielleux. J’aurais aimé une alternance des chapitres pour entrer dans la tête de Bennet et savoir ce qu’il pensait dans certaines situations, ça aurait pu apporter beaucoup au récit.

Leur passé est plus ou moins similaire, seulement les deux personnages ont réagi de façon opposée ! Avery ne cherche surtout pas de relation sérieuse alors que Bennet refuse de n’être un « ami avec bénéfices »

J’ai beaucoup aimé que la relation entre les deux personnages ne soit pas instantanée. On sent tout de suite qu’ils ont une connexion, mais leur relation s’installe progressivement et ça m’a plu.

J’ajoute un léger bémol avec les personnages secondaires qui, à part pour la femme dont s’occupe Avery à la maison de retraite, ne sont pas assez travaillés et ne m’ont rien fait ressentir du tout. Je ne me suis pas attachée à eux, mais j’espère que les prochains tomes me permettront de les découvrir. C’est l’un des problèmes récurrents avec les séries qui changent de personnages principaux à chaque tome : l’auteur en oublie de donner à ses personnages une consistance quand ce n’est pas leur tome.

J’ai aussi été dérangée par la mère de Bennet. Parce que j’ai eu l’impression, à chaque fois qu’on parlait d’elle, qu’elle avait exactement le même caractère que la mère d’Avery. Elles ont toutes les deux besoin d’un homme pour les soutenir et ne se soucient pas plus que ça de leurs enfants. Au début, je trouvais ça sympa puisque ça permettait à Avery et Bennet de comparer leurs expériences mais là, j’avais carrément l’impression que c’était le même personnage ! Ce qui rejoint un peu mon idée que l’auteure a bâclé ses personnages principaux. 

Au contraire, j’ai beaucoup aimé le rythme donné par l’auteure, les chapitres sont courts donc on ne s’ennuie pas. Comme vous avez pu le lire All of you est vraiment une lecture nuancée, autant j’ai aimé l’histoire d’Avery et Bennet autant les personnages secondaires ne m’ont pas du tout convaincue ! J’attends de lire le deuxième tome pour en apprendre plus sur Ella.

☆☆☆

extrait

 

« Pour commencer, je savais pertinemment que monter à son étage était une mauvaise idée, du genre qui confine au harcèlement. Après avoir transféré mes vêtements dans le sèche-linge, j’avais donc filé en douce en prenant soin de régler une alarme sur mon téléphone pour revenir une heure plus tard.

Sauf que je m’étais endormie sur mon mannuel de soins infirmiers et, quand je déboulai de l’ascenseur pour récupérer mon linge, je tombai sur Bennett qui sortait mon soutien-gorge en dentelle rouge du sèche linge.

– Tu comptais voler mes dessous pour ton petit plaisir personnel ? 

Bennett se figea, mon bonnet B à la main, une expression indéchiffrable sur le visage, à l’exception du tic nerveux de sa mâchoire. Si ce beau mec pouvait rester insensible face à de la lingerie fine, alors tout espoir était perdu pour lui et pour moi.

Il portait un short kaki, et je parcourus des yeux ses jambes musclées et ses mollets fermes. Il se tourna vers moi, un petit sourire aux lèvres.

– Ca t’appartient,hein ?
– En effet. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s