Calendar Girl, tome 1 : Janvier, de Audrey Carlan

couv60470624

 

De Audrey Carlan

Sorti en 2017

Chez Hugo & Cie

154 pages

9,95€

 

Résumé.png

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une nouvelle vie et un nouvel homme…

mon avis.png

Toute la promotion autour du phénomène « Calendar Girl » et les retours positifs ont eu raison de moi. J’ai tenté le premier tome, Janvier, avec quelques craintes. Tout d’abord, contrairement à la plupart des romans publiés chez Hugo & Cie, Janvier est un roman très court, d’à peine 150 pages, et je l’ai lu en moins de deux heures. Ensuite, je pensais que le fait de rencontrer un homme différent dans chaque tome me dérangerait. Et enfin, j’avais peur de retrouver en Mia, le personnage principal, quelques traits d’Anastasia Steele. 

Si j’ai vu juste pour les deux premiers points, je n’aurais pas pu plus me tromper quant au troisième. Mia Saunders n’est en rien naïve, candide ou soumise. Au contraire, malgré sa situation, c’est elle qui mène la danse et ne se laisse pas marcher dessus. J’ai tout de suite éprouvé de la sympathie pour son personnage, à la fois torturé et bon vivant. Si Mia a envie de dire quelque chose, elle n’hésite pas simplement parce que ça pourrait déranger son auditoire, elle le dit et c’est tout. Son histoire m’a touchée et son incapacité à se défaire de ses sentiments malgré ses efforts m’a beaucoup plu. 

C’est pour le personnage de Wes, le « client » de Mia, que j’ai eu un réel coup  de coeur dès son apparition. C’est un personnage charismatique, doux malgré les apparences et qui se soucie réellement de Mia. C’est lui, ainsi que toute sa famille, qui m’a réellement fait apprécier Janvier. C’est pour cette raison que j’ai été on ne peut plus déçue de voir cette histoire toucher à sa fin et de devoir rencontrer un autre homme dans le prochain tome. Je trouvais le concept intéressant mais je suis tombée amoureuse de Wes et ne suis pas sûre d’être prête à le laisser partir. C’est aussi pour cette raison que j’ai regretté que le roman soit aussi court.

Dans l’ensemble j’ai passé un très bon -mais court- moment, mais je ne suis pas sûre de lire le second tome, justement parce que j’ai tant apprécié le premier, j’aurais peur d’être déçue. 

☆☆☆

extrait

« – Tu es déjà montée dans une limousine ? demande Wes en me regardant d’un air amusé

La réponse est non, bien évidemment, mais je refuse de le lui dire

– Bien sûr, je dis en ouvrant la portière

Wes met sa main sur sa bouche en riant et je grimace, ne comprenant pas la blague

– Alors pourquoi tu veux monter à l’avant ? demande-t-il en désignant la porte que je viens d’ouvrir

Je regarde à l’intérieur et je vois le volant du conducteur. Lorsque je me redresse, je réalise qu’un homme en uniforme de chauffeur tient la portière arrière ouverte.

– Je le savais , je voulais simplement demander au chauffeur où nous allons, dis-je en me sentant rougir »

Publicités

4 réflexions sur “Calendar Girl, tome 1 : Janvier, de Audrey Carlan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s