Fast, de Phoebe P. Campbell

couv48492407

De Phoebe P. Campbell

Sorti en 2017

Chez Addictives

596 pages

14,90€ 

Résumé.png

Pilote star et enfant terrible des pistes, Nate est un prodige de F1 accro au risque. Rien ni personne ne lui résiste !
Joana le déteste autant qu’elle est attirée par lui, mais hors de question de craquer. Nate est un concurrent de son écurie de course ! Et elle compte bien lui faire mordre la poussière.
Mais quand la passion irrépressible l’emporte sur la raison, impossible de résister. Tout les sépare, tout est interdit, et le secret ne devra jamais être révélé.
Facile, non ?

mon avis.png

Tout d’abord, je tiens à préciser que le résumé ne rend absolument pas justice au roman de Phoebe P. Campbell. On pense lire une histoire vue et revue, sur des personnages clichés qui vont se tourner autour pendant six cent longues pages. Alors qu’au contraire, Fast nous tient en haleine du début à la fin, avec un mélange de suspense, d’action, et un fond de romance.

Au fil de ma lecture, ça devenait évident : je m’étais complètement trompée sur le genre de roman que j’avais entre mes mains. L’accent était tellement mis sur la romance que je n’avais pas été préaprée pour l’autre aspect du roman : l’immersion complète, dès les premières pages, dans le monde de la Formule 1 et tout ce que ça implique.

Le père de Joana était un habitué de la Formule 1 puisqu’il travaillait en tant qu’ingénieur course, avant d’avoir été accusé de sabotage et de mourir, soi disant en tentant de dissimuler des preuves. Sauf que Joana refuse de croire son père capable de faire une chose pareille, et mène l’enquête sans trop d’espoirs. Cette intrigue se noue étroitement avec l’histoire amoureuse de Joana pour nous servir un récit explosif, intense et inattendu.

Quand Joana rencontre Nate, ce n’est pas le coup de foudre. J’avais peur que leur histoire avance trop vite, que comme dans certaines romances on ne tourne qu’autour de ça, mais ça n’a pas été le cas du tout. Ils sont tous les deux concurrents, puisqu’ils courent pour des équipes adverses, et doivent cacher leur relation secrète.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteure, très fluide et addictif. Le roman est découpé en six grandes parties et alors que je pensais faire une pause à chaque partie, ça s’est avéré impossible ! Les mini cliffangers à la fin de chaque chapitre sont parfaitement maîtrisés et nous oblige à continuer.

C’était une lecture intense, j’ai vraiment eu l’impression de me retrouver au milieu d’une course de Formule 1, avec toutes les émotions que ça entraîne. On enchaîne les pages sans pouvoir s’arrêter à la recherche de réponses et de dénouements – ou de nouvelles intrigues. La façon dont l’auteure a réussi à retransmettre toutes ces émotions est incroyable et nous laisse évoluer en même temps que les personnages.

En parlant des personnages, j’ai beaucoup aimé Joana, qui a un tempérament de feu et une répartie sans merci, mais aussi Nate, qui cherche toujours les sensations les plus fortes possibles quitte à se mettre en danger. J’ai beaucoup apprécié le fait que Joana et Nate ne soient pas les seuls dont on entend parler, les personnages secondaires ont été très soignés, que ça soit Marina, journaliste et amie de Joana, Blake, ami d’enfance de Joana et pilote, ou encore Tom, ingénieur course de Nate. Cependant, j’aurais aimé que Mark, un personnage peu présent, ait été plus développé. Il avait beaucoup de potentiel et j’ai eu l’impression qu’il a été un peu laissé de côté.

J’aurais aimé que certaines révélation de la fin (je n’en dirai pas plus) aient été plus approfondies, je suis légèrement restée sur ma faim, surtout concernant le personnage de Mark, que j’aurais aimé voir plus.

J’ai été la première étonnée quand je me suis rendu compte que tout au long de ces 596 pages, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer une minute ! Je ne pensais pas que l’histoire tiendrait sur la longueur, et je me suis bien trompée.

☆☆☆☆☆

extrait

« Dans le garage de l’écurie Loocke & Faster, la température monte un peu plus à chaque seconde. Les parois de tôle sont léchées par des flammes si hautes que je les aperçois à travers les fenêtres situées tout en haut des murs. L’odeur d’huile chaude se mêle désormais à celle, âcre et irritante, du caoutchouc brûlé. Une quinte de toux violente me plie en deux, au point que je dois m’agenouiller sur le sol déjà tiède. L’espace de quelques secondes, j’ai l’impression que je vais être prise de nausées et ne plus réussir à reprendre mon souffle.

Il faut qu’on se bouge, l’atmosphère va vite devenir irrespirable ! »

Publicités

4 réflexions sur “Fast, de Phoebe P. Campbell

  1. Tu m’as donné très envie de lire ce livre ! J’adore l’univers des courses de voitures et le caractère que tu décris des personnages principaux est un caractère que j’adore retrouver chez les personnages, du coup, j’ajoute directement ce livre à ma wishlist 😀

    Aimé par 1 personne

    • Coucou,
      Je n’en suis pas fan non plus, mais j’ai été complètement happée par ce monde. C’était vraiment incroyable, pendant les courses, tout est tellement bien décrit qu’on a le cœur qui s’arrête de battre jusqu’à la ligne d’arrivée, comme si on y était, c’est une sensation vraiment étonnante. Je ne m’attendais pas du tout à ça, je pensais que le monde de la F1 allait juste être le décor d’une histoire d’amour, mais c’est vraiment plus que ça. Après si tu détestes vraiment ce monde je comprends, mais si tu n’es juste pas fan ou qu’il ne t’attire pas plus que ça, tu verras tu vas adorer quand même, on se laisse prendre au jeu très facilement !
      Merci pour ta visite !
      Bonne soirée 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s