Un roman, mille couvertures : Maybe Someday, de Colleen Hoover

Pour moi, la couverture fait un roman, presque autant que son intérieur. Alors oui, si la couverture ne reflète pas le contenu de l’histoire, je suis déçue. C’est la couverture qui me décide – ou non – à acheter un roman, avant même le résumé. Mais si certains romans gardent leurs couvertures en étant traduits et édités dans des langues étrangères, d’autres prennent un tournant totalement différent. Alors j’ai eu l’idée d’un « rendez-vous » totalement libre, « un roman, mille couvertures », pour partager avec vous ces découvertes, et délibérer sur les plus belles couvertures.

Pour la première édition de ce rendez-vous, les couvertures de la saga Off-Campus, d’Elle Kennedy, avaient été mises à l’honneur. Aujourd’hui, ce sont les différentes couvertures du best-seller Maybe Someday, de Colleen Hoover.

un roman, mille couv - rouge

Pour commencer, voici la couverture originale, américaine, ainsi que la couverture britannique. J’aime beaucoup l’originale mais je suis moins convaincue par la britannique, je trouve qu’elle reflète moins l’esprit du roman. 

                                618dltrbe3l   51etkdtocbl-_sy344_bo1204203200_

Même si j’ai une préférence pour la couverture originale, sa version française grand format, publiée chez Hugo Roman, reflète bien l’esprit du roman. Pour sa sortie en poche, Pocket a changé la couverture (à droite) et je trouve que les couleurs correspondent plus au récit que la couverture d’Hugo Roman.

                                couv2208031   couv56401211

La version espagnol du roman, traduit en « Tal vez manana », reprend la même image que la couverture de pocket jeunesse, mais les couleurs sont légèrement différentes :

9788408150275

 

L’édition allemande est plus épurée mais ne reflète pas aussi bien l’intérieur du roman que les autres couvertures :

39a3f4a3586c72862f55629f2355c9e6-books-hoovers

La version portugaise reprend une couverture similaire à l’originale américaine, simplement en traduisant le titre (talvez um dia) et en modifiant les deux personnages que l’on voit. 

capa-talvez-um-dia

Pour résumer, les couvertures de Maybe Someday sont toutes assez similaires, reprenant pour la plupart l’écriture à quatre mains ou la musique. Ma couverture préférée reste, je pense, l’originale, même si la version poche de Pocket jeunesse me plaît beaucoup aussi.

Et vous, quelle version, est votre préférée ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s