Festival New Romance 2017 – Jour 1

Ca y est, le Festival New Romance de Cannes, c’est terminé, il est temps de revenir à la réalité (malheureusement !). Il est maintenant temps de revenir sur ce week-end de rêves, jour par jour. Pour celles qui n’ont pas eu la chance de venir à Cannes, pour celles qui sont venues et celles que j’ai pu voir, voici le compte-rendu du vendredi, premier jour du festival.

Résultat de recherche d'images pour "festival new romance 2017" 

Après un réveil à cinq heures du matin (oui, ça pique !), un départ de Nancy à 6h24 très précisément, c’est plus de 9h de train qui m’attendent. Ah, qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour Colleen Hoover ?!

Dans le train, je profite des lives Instagram de celles présentes pour « assister » à l’arrivée des auteures, à quatorze heure. J’arrive à Cannes aux alentours de 15h30 pour retrouver…. Jade (son compte Instagram ICI et son blog ICI), ma grande amie blogueuse, avec qui j’avais prévu tout ce trajet ! 

Après avoir déposé nos valises dans la chambre d’hôtel, c’est parti direction le palais des festivals. La petite maligne que je suis s’était dit qu’il y aurait beaucoup de monde et que je n’aurais pas le temps pour faire trop de dédicaces, donc… je n’ai pris avec moi que trois romans (Maybe Someday, de Colleen Hoover – Calendar Girl Janvier, d’Audrey Carlan – Close-up tome 1, de Jane Devreaux) à faire dédicacer. Oui, parce que se balader dans Cannes avec dix livres n’est pas forcément la chose la plus pratique au monde, il faut faire des choix !

Mais, ce n’est pas vraiment important, puisqu’après avoir retiré nos pass Fan à l’accueil du festival, Jade et moi sommes directement allées faire la queue pour… CoHo. Evidemment. Je ne pouvais pas envisager de ne pas la voir et, Jade en est témoin, j’étais sur-vol-tée ! Avant, pendant, après, j’étais intenable ! J’ai eu droit à un gros câlin de la part de mon auteure préférée et à une jolie dédicace sur un de mes New Romance favoris, Maybe Someday. Je ne cache pas qu’il m’a fallu un moment pour m’en remettre (je ne crois toujours pas m’en être remise, pour être honnête).

 

 Après ça, nous sommes allées voir Sarina Bowen, qui sortira son premier roman chez Hugo en 2018 et qui nous en a dédicacé un extrait. Puis, Jade et moi nous som21935492_870768733089167_1906020842_nmes séparées pour faire chacune nos dédicaces, et j’ai profité d’un temps mort dans la file de Jane Devreaux pour me faire signer mon exemplaire du premier tome de Close-up. Jane est adorable, douce et très à l’écoute de ses fans.

 

Je suis ensuite allée retirer mon pass « staff », parce que je faisais partie des bénévoles en mission le vendredi après-midi et suis allée aider aux vestiaires. J’ai ensuite profité d’un moment où il n’y avait pas grand monde pour retrouver Jade et aller rencontrer Audrey Carlan, qui a pris le temps de discuter avec nous (de mon amour pour Wes) et m’a clairement donné l’envie de continuer Calendar Girl ! (ce que je n’avais pas spécialement prévu au départ)

Après le rush aux vestiaires aux alentours de 18h (heure de fermeture du salon), Jade et moi sommes rentrées nous préparer pour… la soirée de l’avant-première du film Holywood dirt, adaptation du livre du même nom d’Alessandra Torre. Les auteures passaient toutes par les vestiaires pour repartir, ce qui m’a permis d’assister, en premières loges, au défilé de toutes mes auteures préférées (et de faire un selfie, ou plutôt de laisser Jay Crownover faire un selfie !). Et en sortant, nous sommes tombées sur Audra Carlan et R.K. Lilley et nous n’avons pas pu nous empêcher de faire une petite photo !

Après ça, préparation en vitesse pour retrouver les copines bookstagrameuses au restaurant  avant la projection du film ! A gauche : Ashley, Anaïs et moi, à droite Oksana, Laurie et Jade

21979573_870768626422511_716081013_n

 

Ensuite, après un léger retard, nous avons pu applaudir nos auteures pendant leur montée des marches, puis les monter à notre tour ! Autant dire qu’on s’est senties comme des stars ! (Il y avait même des photographes !). Une demi-heure après, les auteures nous ont rejoint dans la salle de projection pour le début du film. Malheureusement pour certaines, les sous-titres (en anglais) ne fonctionnaient pas et le film était en VO. Je n’ai personnellement pas aimé le film, en partie à cause de l’actrice principale que je n’ai pas du tout aimé et qui surjouait. 

C’est tout pour le vendredi, restez connectés pour le résumé de la journée de samedi (qui sera dix fois plus long que celui-ci !!) !

 

4 réflexions sur “Festival New Romance 2017 – Jour 1

  1. Pingback: Burning Games, de C.S. Quill | Hope bookine

  2. Pingback: Adopted love, de Gaïa Alexia | Hope bookine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s