The field party, tome 2 : Sous la lumière, d’Abbi Glines

couv63365403

D’Abbi Glines

Paru le 13 avril 2017

Chez Hugo New Way

360 pages

17€

Résumé.png

Willa ne peut effacer les mauvais choix qu’elle a faits par le passé.Des erreurs qui lui ont fait perdre ses amis et son premier amour. Brady et Gunner sont membres de l’équipe de football. Si Gunner finit par se montrer plus compréhensif avec Willa, Brady ne veut plus entendre parler d’elle. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de mettre la vérité sous la lumière ?

mon avis.png

Abbi Glines est une des auteures que je suis assez régulièrement. Je ne me jette pas sur ses romans dès leur sortie, mais je finis toujours par les lire (même des années après leur sortie !). Il faut dire que ses sorties sont si rapprochées et régulières que c’est difficile à suivre.

J’avais lu « Dans un silence », le premier tome de cette saga « Fields party » et je dois avouer que j’avais été un chouïa déçue. Après « Un garçon de trop », que j’avais beaucoup aimé à l’époque, je pense que j’avais trop d’attentes. Du coup, pour « Sous la lumière », j’avais mis la barre moins haut… et heureusement ! 

Du coup, ce deuxième tome n’est pas exactement une déception mais je ne l’ai pas trouvé transcendant non plus. Les personnages sont approfondis au minimum alors que le potentiel est incroyable, c’est tellement dommage… Willa est un personnage torturé par son passé. Après avoir été mise à la porte par sa mère (pour la deuxième fois), elle trouve refuge chez sa grand-mère qui, pourtant, n’a plus aucune confiance en elle, la faute à un mystérieux événement dont nous ne savons rien au début. Dans ce genre de lecture, j’aime le suspense, découvrir lentement des indices et essayer de recomposer le puzzle dans mon esprit, de cette fameuse nuit qui a changé la vie de ce personnage. Et là, la solution nous est donné beaucoup trop rapidement. Ce qui m’a fait perdre le fil de la lecture, je l’avoue. J’ai suivi avec beaucoup moins d’attention la suite de l’histoire. 

Pour ce qui est du semblant de triangle amoureux entre Brady (que j’avais trouvé insupportable dans « Dans un silence » et qui nous était ici présenté comme le garçon le plus gentil du monde), Gunner (qui a franchement du mal à savoir ce qu’il veut) et Willa (qui passe de la phase « Ils me plait je me fiche des règles » à la phase « je ne peux pas décevoir ma Nonna, je ne le verrai plus jamais » toutes les dix pages), c’est un carnage. Pour moi, Brady était de trop, on le voit dès les premières pages.

Ironiquement, alors qu’il n’est pas le personnage central de l’histoire, c’est Gunner qui est le plus développé et c’est son histoire qui m’a le plus intéressée. Elle évolue exactement comme il faut, ni trop lentement ni trop rapidement, et c’est l’un des plus gros points positifs du roman.

J’ai passé un moment agréable mais « Sous la lumière » ne me laissera pas un souvenir impérissable, c’est certain ! En revanche, un personnage tertiaire s’est détaché et je me suis prise à m’intéresser à son histoire beaucoup plus qu’à celle de Willa, il s’agit de Riley Young, qui occupe environ cinq pages de tout le roman mais qui a tout de suite capté mon attention. Après m’être renseignée, j’ai remarqué que Riley serait le personnage principal du troisième tome de « Fields Party », pas encore traduit en français. Une chose est sûre, même si ce tome n’était pas exceptionnel, je lirai la suite !  

☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s