Adopted love, de Gaïa Alexia

adopted-love-tome-1-930447-264-432

De Gaïa Alexia

Sorti le 12 octobre 2017

Chez Hugo Roman – Poche

512 pages

7,60€

Résumé.png

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. Avec plus de 1,5 millions de lectures, découvrez la New Romance qui a conquis les plateformes d’écriture en ligne en France.

mon avis.png

Dès sa sortie, je susi tombée amoureuse de la couverture d’Adopted Love. Elle était complètement différente de ce qu’on avait l’habitude de voir et ça m’a tout de suite plu. Ajoutez à ça le résumé et ça y est, je suis conquise ! J’ai profité du Festival New Romance 2017 pour me le procurer (et le faire signer par l’auteure !), mais quand les premiers avis sont tombés, j’ai découvert qu’il valait mieux avoir le deuxième tome sous la main dès la fin du premier ! J’ai donc attendu un (long) moment avant d’acheter le deuxième tome et d’enchaîner les deux.

Avec elle, quand je pense tout contrôler, le lapin que je suis se retrouve toujours coincé entre les griffes du félin : je suis prêt à lui donner ce qu’elle demande et à prendre le peu qu’elle me donnera.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne me suis pas ennuyée. La relation entre Elena et Teagan est pour le moins compliquée et pleine de rebondissements. J’ai été happée au milieu de leur histoire mais, plus que ça, c’est l’histoire de Teagan qui m’a poussée à continuer et surtout, à ne pas m’arrêter. Son enfance difficile, les tourments qui l’habitent aujourd’hui encore le rendent impossible à détester. Lui qui fait tout pour combattre ses démons découvre pour la première fois ce qu’une famille plus ou moins fonctionnelle doit être, avec son lot d’amour, sentiment auquel Teagan n’a pas vraiment été habitué. 

C’est toujours dans les pires moments que mes maux surgissent et effacent mes mots. La détresse de ma lionne me noue la gorge , son mal me détruit l’estomac et sa faiblesse me frustre. Je n’arrive plus à parler, je ne parviens pas à lui dire que tout ira mieux à partir de maintenant, que je suis là.

On en apprend de plus en plus sur Teagan au fil des pages. C’est cette trame de fond, qui ne prend pas tant de place que ça en terme de pages, mais qui m’a le plus touchée et dont je me souviendrai longtemps, bien plus que de la romance entre Teagan et Elena, à base « je t’aime moi non plus » qui dure un peu trop à mon goût. 

En effet, les dernières pages de son premier tome sont complètement affolantes et ne pas avoir le tome suivant sous la main aurait été très compliqué ! Heureusement, j’avais anticipé 😉

4 réflexions sur “Adopted love, de Gaïa Alexia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s