Comment mon été est parti en fumée, de Jennifer Salvato Doktorski

couv58254568

De Jennifer Salvato Doktorski

Paru le 5 mai 2019

Chez Hugo New Way

299 pages

17€

 

 

Résumé.png

Rosie a toujours été impulsive. Mais sûrement pas au point de mettre le feu à la voiture de Joey, son ex qu’elle a surpris en train de la tromper. Ça non, jamais ! Ni d’appeler ce traître toutes les dix minutes pour lui expliquer ce qu’elle pense de lui…

En tout cas, la voilà qui écope d’une ordonnance restrictive qui l’empêche d’approcher Joey à moins de cinquante mètres. Alors, quand son ami Matty annonce à ses parents qu’il part pour l’été en road-trip avec deux copains, ils ont la bonne idée de l’incruster dans l’aventure, histoire de l’éloigner un peu.

L’enfer ! Au début, Rosie n’a qu’une idée en tête : s’enfuir illico, faire du stop et rentrer scruter le moindre des mouvements de Joey. Mais l’air de la route, les expériences inédites et les nouveaux amis lui font vite voir la vie sous d’autres horizons…

mon avis.png

Merci aux éditions Hugo New Way pour leur confiance

Je n’avais pas vraiment d’attentes avec Comment mon été est parti en fumée, sinon que j’espérais passer un bon moment avec une lecture légère. C’est un pari réussi et une jolie surprise pour ce roman.

Moi qui m’attendais à une romance plutôt simple et facile, j’ai été surprise dès le début. L’héroïne était tout simplement insupportable, franchement égoïste voire même un peu folle. J’ai eu du mal à accrocher avec son personnage au début, mais je pense que c’est voulu, et très bien joué de la part de l’auteure.

Rosie n’est pas un personnage appréciable, du moins au début. Ce qui a été pour moi le plus grand point positif de ce roman, c’est son évolution.

Une évolution nuancée, qui ne se fait pas en cinq minutes mais qui, au contraire, prend du temps et des erreurs. Rosie retombe par moments dans son égoïsme, au risque de blesser ses parents et ses amis. Une fois qu’elle se rend compte de ses erreurs, elle finit par en accepter les conséquences et en ressort grandie. Cette évolution est totalement réaliste et en plus, extrêmement bien écrite.

C’est cette évolution qui est plus importante que la romance, qui passe au second plan – et ce n’est pas en mal. L’histoire tourne autour de Rosie, et Rosie seulement. Rosie qui essaye de sortir d’une histoire qui lui a fait péter les plombs et qu’elle n’a pas su gérer, qui essaye aussi de trouver sa place dans sa famille, dans le monde et quoi faire de sa vie. En somme, elle est complètement perdue… comme beaucoup d’adolescents.

Ce road-trip m’a fait complètement voyager. Avec des visites et une vraie découverte de différents horizons, j’ai adoré voyager en compagnie de Rosie, Matty, Logan et Spencer. Sans compter les divers personnages secondaires qui viennent agrémenter le voyage de Rosie.

La plume de l’auteure est légère et fluide, comme je l’espérais, et m’a entraînée avec plaisir tout au long de l’histoire de Rosie. Une lecture pour l’été sans hésiter !

5 réflexions sur “Comment mon été est parti en fumée, de Jennifer Salvato Doktorski

    • Je pense que justement l’autrice a joué là-dessus, elle est à la limite du supportable au début, mais j’ai trouvé ses décisions de plus en plus matures, au point que c’en était étonnant à la fin 🙂 Son évolution est vraiment l’énorme point fort du roman !

      J'aime

  1. Pingback: Bilan de mai 2019 | Hope bookine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s