We are young, de Cat Clarke

VO : We are young

De Cat Clarke

Paru le 17 janvier 2019

Chez Collection R (Robert Laffont)

339 pages

18€

Résumé.png

Le soir même où la mère d’Evan épouse « Breakfast Tim », présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture. Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident. À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté

mon avis.png

We are young est un roman touchant, puissant, qui met en scène des personnages à la fois surprenants et uniques. Tous ont des secrets, qui pourraient menacer leur réputation voire, pour certains, leur vie. Derrière les apparences lisses, on découvre au fil des pages qu’il suffit de gratter la surface et de s’intéresser un peu aux personnages pour découvrir ce qu’ils cachent. 

Evan ne fait rien pour se rendre attachante et pourtant, il est impossible de ne pas se prendre d’affection pour elle. Elle se bat pour sa famille et les gens qu’elle aime, tout en gardant un air détaché dans toutes les situations. Elle est un soutien sans faille dans les moments de crise, a la tête sur les épaules. 

Cat Clarke a réussi à me faire entrer dans son univers dès les premières pages. La situation se renverse rapidement, nous faisant passer d’un décor heureux à une tragédie impensable quelques secondes plus tôt. En nous mettant dans le bain si tôt et en nous montrant que rien n’est acquis, l’autrice nous fait remettre en question tout ce que l’on sait et nous prépare aux retournements de situation inévitables. 

Evan mène l’enquête et nous entraîne avec elle. Rapidement, découvrir ce qui est arrivé à Lewis et les trois autres adolescents impliqués dans l’accident devient une obsession, pas seulement pour Evan, mais aussi pour le lecteur. Trop de détails ne collent pas, l’histoire est trop simple pour être le reflet de la réalité. Plus on avance dans nos recherches en compagnie d’Evan, plus We are young prend une tournure sombre, inattendue.  

We are young est aussi une histoire de famille, décomposée, recomposée, qui essaye tant bien que mal de se reconstruire. Evan renoue avec son père, qu’elle a éloigné de sa vie il y a des années, pour tenter d’élucider le mystère de l’accident. En enquêtant sur Lewis, elle apprend à connaître son demi-frère, qu’elle considérait jusque-là comme un colocataire un peu distant. 

Les thèmes abordés par Cat Clarke sont rencontrés par tous les adolescents à un moment ou un autre. Pourtant, ces mêmes thèmes sont souvent ignorés, réduits au silence. L’autrice traite de la difficulté à être adolescent à une époque où tout est censé être plus simple, et elle le fait avec brio. En offrant une voix à Evan, elle parle à tous les jeunes adultes qui ont pu, un jour, se sentir seuls et incompris, incapables de trouver leur place dans ce monde qui va si vite et qui laisse si peu de place à l’erreur. We are young m’a profondément touchée et m’a offert tout ce que j’attends d’un roman young adult. 

☆☆☆☆☆

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s