Bilan de mai 2020

Avec un léger retard, voici mon bilan du mois de mai 2020. Aucun coup de coeur pour ce mois-ci, mais de belles lectures et de jolies découvertes tout de même !

– Brexit romance, de Clémentine Beauvais

– Duel, de Renaud Farace ☆☆☆☆

– La Longue Terre, tome 1, de Terry Pratchett et Stephen Baxter ☆☆☆☆

Everyday heroes, tome 2 : Combust, de K. Bromberg ☆☆☆☆

The Player, tome 2 : The Catch, de K. Bromberg

Maybe Now, de Colleen Hoover ☆☆☆

– Nous les menteurs, de E. Lockhart ☆☆☆☆

– Terre errante, de Cixin Liu ☆☆☆

Ce qui fait un total de 8 livres (dont 7 romans) !

Je retrouve enfin un rythme de lecture un peu plus soutenu, malgré une petite passe à vide en milieu de mois. Ce mois-ci, ma résolution de faire descendre ma PAL à 0 avant de racheter des livres en a pris un sacré coup, puisqu’un passage en librairie m’aura coûté 7 romans…

Ce mois-ci encore, en revanche, pas de coup de coeur et même des lectures plutôt mitigées. Ma plus grosse déception du mois, et peut-être même de l’année à ce stade, est Brexit romance, que je n’ai tout simplement pas aimé (personnages caricaturaux à l’extrême et détestables, beaucoup de potentiel pas du tout exploité, une écriture très peu fluide et agréable… bref, une sacrée déception). The Catch n’était pas loin devant (vraiment pas loin), une grande déception là-aussi, je n’ai tout simplement pas accroché. Du côté des lectures un peu plus agréables, Maybe Now, dans la lignée de Maybe Someday, bien que j’ai préféré le premier tome. Le deuxième tome dEveryday heroes m’a bien plus convaincue que le premier, et je dois dire que c’était plutôt une très bonne lecture. Nous les menteurs est l’une de mes plus belles lectures de ce mois, j’ai été complètement emportée par ma lecture.

Mais surtout, ce mois-ci, je continue sur ma lancée de découvrir d’autres genres. Je me suis beaucoup enfermée dans la romance et le Young Adult ces derniers temps, et j’aimerais donner leur chance à d’autres types de romans. C’est de cette façon que j’ai découvert et adoré Duel, une bande-dessinée historique prenante. Terre errante, une novella de science fiction qui m’aura laissée perplexe mais dont la lecture m’aura transportée. Et enfin, La longue terre, un roman à l’intrigue unique qui m’a fait découvrir Terry Pratchett.

Quelles ont été vos meilleures lectures du mois ? Êtes-vous satisfaits de votre bilan ?

8 réflexions sur “Bilan de mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s