Eternità, d’Élodie Solare

D’Élodie Solare

Paru le 30 janvier 2020

Chez Hugo New Romance

353 pages

17€

Résumé.png

Le maquis de l’île de beauté abritera leur amour, mais suffira-t-il à les protéger du danger ?

Letizia Guidicelli mène une vie que beaucoup pourraient lui envier : des fêtes démesurées, des vêtements de grandes marques… mais aussi beaucoup de drogues et une immense solitude.

Le jour où son père, un homme d’affaires influent, décide de se présenter aux élections présidentielles, tout change pour elle. Adieu la liberté, elle doit dorénavant respecter un emploi du temps millimétré. Alexis, garde du corps inflexible qui prend sa mission très au sérieux, va la suivre partout et veiller à ce qu’elle ne fasse plus de vagues. Malgré ses efforts pour protéger la famille, un événement terrible va tout bouleverser.

Ces deux écorchés par la vie sont alors contraints de fuir vers la Corse, terre natale de Letizia, et vont tenter de découvrir l’identité de celui qui a mis leurs têtes à prix.

mon avis.png

Avant même de débuter cette chronique, sachez qu’Eternità est une très belle surprise, et plus encore ! Je n’avais aucune attente et j’ai été très agréablement surprise, il y a de l’action, des émotions, de l’amour, une vraie intrigue qui dépasse celle de la romance

Le roman débute sur une touche d’obscurité en guise d’introduction, comme pour nous mettre en garde : Élodie Solare ne nous épargnera pas dans Eternità. Dès le début, on sait que quelque chose de terrible est sur le point de nous tomber dessus, sans pour autant savoir ce que ça sera. Cette appréhension qu’elle arrive à transmettre si aisément sans altérer la qualité du récit prouve la qualité d’écriture d’Élodie Solare à mes yeux.

Eternità n’est pas seulement une une histoire d’amour, mais a aussi une part de thriller. Je dirais même que la romance est presque secondaire. C’est ce mélange d’action et de romance qui m’a convaincue. L’action a fait toute la différence et a fait d’Eternità un roman plutôt unique dans le catalogue d’Hugo New Romance. Je voudrais lire plus de romans de ce genre, qui me font craindre les pages à venir autant que je les attends avec impatience !

Même si l’attitude de fille à papa pourrie gâtée de Letizia m’a beaucoup agacée au début, je ne peux pas nier qu’elle a du répondant, du caractère, et je trouve que c’est ce qui manque cruellement dans beaucoup de romances. Son évolution tout au long du roman est très intéressante, elle qui n’a jamais eu besoin de s’inquiéter de quoi que ce soit, protégée par son cercle d’amis privilégiés se retrouve à devoir se débrouiller presque seule. Il y a réellement un avant et un après, après un événement qui va changer la vie de Letizia. Là où ses préoccupations étaient pour ainsi dire superficielles, elle se retrouve à devoir lutter pour rester en vie.

Quant à Alexis, j’ai beaucoup aimé la dualité de se personnage, entre ce qu’il ressent et ce qu’il laisse paraître. Ce que j’ai aimé avant tout, c’est sa relation conflictuelle avec Letizia. Dès leur rencontre, on sent leurs similitudes, malgré le fait qu’ils ont un passé bien différent.

Je n’ai pas pu trouver de points négatifs à Eternità, qui m’a donné absolument tout ce que j’en espérais. C’est son côté thriller qui m’a le plus convaincue, tant il était maîtrisé. Élodie Solare, dont j’ai découvert la plume avec ce roman, devient pour moi une autrice à suivre !

☆☆☆☆☆

L’année après toi, de Nina De Pass

De Nina De Pass

Paru le 9 janvier 2020

Chez Hugo New Way

360 pages

17€

Résumé.png

San Francisco, le soir du nouvel an. Cara survit miraculeusement à un tragique accident de voiture. Mais sa meilleure amie, Georgina, n’a pas la même chance…
Après cette terrible nuit, Cara est consumée par le chagrin. Ses parents l’envoient alors dans un lycée international en Suisse pour qu’elle puisse se reconstruire. Au coeur des montagnes, l’ancienne vie de Cara semble bien loin derrière elle. Pourtant, Georgina et la culpabilité restent présentes à chaque instant.

Ici, personne ne connaît l’histoire de Cara et elle compte bien qu’il en soit ainsi. Même si ses nouveaux amis Ren et Hector font tout pour la soutenir et l’aider à avancer. Surtout Hector, qui semble étrangement comprendre le deuil comme personne…

Cara sait pertinemment qu’il faut laisser le passé derrière soi et s’ouvrir aux autres pour que la vie puisse enfin continuer. Saura-t-elle accepter qu’elle mérite une deuxième chance ?

mon avis.png

L’année après toi m’a intriguée dès les premières pages. J’ai tout de suite su que j’allais apprécier ma lecture. Dès le premier chapitre, j’ai aimé le décor, une école en Suisse, pays assez peu représenté en fiction étrangère. On sent une histoire peu commune et compliquée, touchante.

On sent dès les premières pages qu‘il y a beaucoup à découvrir. Cara garde des secrets, de ses parents, de ses anciens amis, de ses nouveaux amis mais aussi même d’elle même, et le lecteur a tout de suite envie de savoir ce qu’elle cache ! J’ai apprécié cette aspect du roman, l’autrice nous révèle des éléments peu à peu sans nous faciliter la tâche mais sans nous révéler tous les secrets au dernier moment, c’est ce qui a fait que je n’ai pas pu reposer ce roman avant de l’avoir terminé.

Il ya bien une romance dans L’année après toi, mais c’est bien plus que ça. La romance n’est qu’un élément secondaire, loin de déterminer l’histoire de Cara, et j’ai aimé ça. Son histoire est si lourde que ça n’aurait pas eu beaucoup de sens de la sacrifier au profit d’une romance qui n’aurait pas été si originale. Alors, même si j’ai aimé le personnage d’Hector, qui est très intéressant, ce n’est pas cet aspect du roman que je retiendrai le plus. Je retiendrai la lutte intérieure de Cara, son évolution. C’est à mes yeux la plus belle partie de L’année après toi.

J’ai passé toute ma lecture le coeur serré, L’année après toi est un roman très émouvant sans faire dans le pathos, certaines scènes ont fait exploser mon coeur en mille morceaux !

D’autres, pourtant censées être émouvantes, m’ont laissée de marbre, et je pense que l’écriture y est pour beaucoup. L’écriture est un petit peu facile, ce qui a l’avantage de rendre le roman fluide et lisible rapidement, les chapitres coulent tous seuls et on arrive au bout sans même s’en rendre compte ! En revanche, j’aurais aimé un peu plus de profondeur à certains moments, certains passages ont été passés un petit peu trop rapidement à mon goût ! C’est ce qui me fait enlever une étoile à ce roman, mais qui n’enlève rien à la qualité de son scénario.

☆☆☆☆