Shades of Magic, tome 1 : Shades of magic, de V. E. Schwab

couv40964622

De V. E. Schwab

Paru le 8 juin 2017

Chez Lumen Editions

505 pages

15,00€

Résumé.png

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des montes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres Gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise. Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

mon avis.png

Shades of magic s’écarte légèrement de mon genre de lecture habituel. Même si ça reste du Young Adult, je ne suis pas habituée à la fantasy et avais quelques appréhensions avant de me lancer dans ce roman. Et j’ai été simplement bluffée !

C’est la couverture qui m’a attirée, je l’ai tout de suite remarquée à la librairie et ai tout de suite ajouté ce premier tome à ma wish-list, pour le dévorer quelques ours plus tard.

J’ai beaucoup aimé l’idée des quatre mondes qui se rejoignent en Londres. L’univers est complexe, original mais aussi incroyablement bien décrit.

Si j’ai trouvé le début un petit peu longuet, à partir de la page 200, ça n’a été que du bonheur ! Les personnages sont extrêmement attachants et ont tous un petit quelque chose qui les rend particulier.

J’ai souvent du mal à accrocher avec les personnages principaux féminins mais là, Lila a su me convaincre dès le début. Voleuse, la jeune femme n’a rien de la princesse en détresse qui attend son prince charmant. Au contraire, elle détrousse le prince charmant à la première occasion, n’hésite pas à trancher la gorge de ceux qui lui résisteraient et ne compte pas se laisser marcher sur les pieds. Quand elle rencontre Kell et qu’une opportunité d’aventure s’offre à elle, de quitter la misère qu’elle a toujours connue, elle n’hésite pas une seconde.

Quant à Kell… comment expliquer tout mon amour pour ce personnage en quelques lignes ? Kell est incompris, pris dans une famille à laquelle il n’appartiendra jamais véritablement, se battant pour l’amour de ceux qu’il considère comme ses parents. Tout ce qui le fait tenir, c’est son frère, Rhy, héritier de la couronne dans le Londres Rouge. Quand il découvre la pierre noire, artefact maudit, il n’hésite pas et prend la décision de se sacrifier. Son sens de l’honneur, sa répartie et son amour pour son frère sont tout ce qui l’ont rendu unique à mes yeux.

Je suis tombée amoureuse de la plume magique de V. E. Schwab en quelques pages, pour finalement ne plus réussir à la quitter. Une chose est sûre, je vais me jeter sur le deuxième tome !

 

☆☆☆☆☆

5 réflexions sur “Shades of Magic, tome 1 : Shades of magic, de V. E. Schwab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s