After, l’intégrale, de Anna Todd

 after-saison-1-602561-250-400
De Anna Todd
Sortie en 2015
Chez  Hugo & cie
594 pages

17 €

Résumé.png
 
Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?
mon avis.png
 
 J’ai lu les cinq tomes d’After à la suite, ne pouvant pas m’arrêter. Mais en fermant le dernier tome, je ne pouvais que me demander si j’avais adoré ou detesté le phénomène d’Anna Todd.
Il faut dire que l’histoire est très répétitive : Hardin et Tessa se mettent ensemble, Hardin fait quelque chose de terrible qu’il va regretter, Tessa ne pourra pas lui pardonner, il vont se séparer, Tessa va se rendre compte qu’elle ne peut pas vivre sans lui, ils se remettent ensemble.
J’ai dévoré le tome 1, découvrant avec plaisir Hardin, personnage torturé bien plus fragile que ce qu’il laisse paraître. J’ai souvent eu envie de secouer Tessa, qui répète les mêmes erreurs encore et encore, tout en continuant à se plaindre.
Dans les premiers tomes, on assiste à un triangle amoureux Hardin/Tessa/Noah qui m’a paru de trop puisque déjà vu et revu, et on sait déjà que Noah n’a aucune chance. Cette partie alourdit l’histoire et n’était pas vraiment nécessaire.
Même si l’histoire en elle-même n’a rien d’original, l’écriture d’Anna Todd est fluide et la lecture est légère.
L’auteure nous livre tout de même une jolie romance avec de beaux moments et des personnages bien développés. J’ai trouvé le tout très répétitif, avec cinq tomes mais qui aurait pu être bien moins long, plus condensé. Certains passages étaient parfaitement inutiles et le constant changement de décision de Tessa m’a mise sur les nerfs. C’est pour cette raison que je n’arrive pas à comprendre pourquoi j’ai dévoré les cinq tomes d’affilée !

 ☆

 
extrait
« -C’est quoi ça, putain ? Tessa !
Dans un murmure et sans quitter Hardin des yeux, je lui réponds:
-Tu ferais mieux de partir.
Noah fait un pas en avant et coasse, l’air victorieux,
-Je te remercie ! Je pensais que ça ne finirait jamais.
Hardin a l’air absolument effondré, le cœur brisé.
-Noah, j’ai dit: toi, tu ferais mieux de partir.
Les deux hommes restent bouche bée. » 
Publicités

Une réflexion sur “After, l’intégrale, de Anna Todd

  1. Pingback: Hugo New Romance #1 | Hope bookine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s