Cet été là, Sarah Ockler

couv40974101

 

De Sarah Ockler

Sortie en 2016

Chez Nathan

16,95€

 

Résumé.png

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour tomber amoureuse. Et si elles recontrent au moins un garçon par jour, Anna a toutes les chances d’en trouver un qui lui plaise. En théorie … Dans la réalité, Anna n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini. Parce qu’elle a déjà vécu une première, et secrète, histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt, juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant Frankie et Anna Anéanties derrière lui…

mon avis.png

Sarah Ockler est l’auteure de mon roman préféré, Le pacte des cœurs brisés. J’espérais retrouver dans cette romance, qui aborde un tout autre sujet, la plume qui m’avait fait tant rêver.

La couverture m’a beaucoup plu, elle reflète parfaitement l’état d’esprit d’Anna, coincée entre le passé -et Matt- et le présent.

Dans Cet été-là, on suit Anna, qui part en vacances avec Frankie, sa meilleure amie. Un an plus tôt, Anna avait connu l’amour pour le première fois avec Matt, le grand frère de Frankie. Anna avait promis à Matt de ne rien dire à sa meilleure amie, Matt voulait en parler à sa sœur seul. Sauf que Matt meurt brutalement à la fin de l’été, bouleversant à jamais sa famille et Anna.

Cet été-là m’a fait réfléchir : Fallait-il qu’Anna trahisse sa promesse d’emporter son secret dans sa tombe ? Ou bien devait-elle trahir sa meilleure amie et lui cacher ce qui la hante depuis maintenant un an ? Anna est confronté à ce choix du début à la fin du roman. Comment savoir quelle décision sera la bonne ? Arrivera-elle à ne rien dire ? Et surtout, Matt pourra-il lui pardonner ?

Durant ses vacances, Anna rencontre Sam, un garçon qui le correspond parfaitement. Tout au long du roman, Sarah Ockler nous offre une jolie romance, un amour d’été qu’on espère voir durer.

Le seul petit bémol concerne le personnage de Frankie. J’ai eu beaucoup de mal à la cerner et je l’ai trouvée très dure, dans ses propos et avec Anna. Elle m’a semblée assez égoïste et n’a pas cherché à savoir ce que ressentait Anna.

Une histoire tout en nuance, l’auteure a su alterner les moments d’émotions -lorsque Anna évoque Matt, le grand frère de Frankie décédé un an plus tôt- et les passages plus légers avec brio.

Pour moi, Cet été-là est une réussite, un roman enrichissant. On observe Anna grandir, accepter la mort de son premier amour et avancer, sans pour autant l’oublier. On l’accompagne dans la recherche de cet équilibre, et la conclusion de Sarah Ockler est une belle leçon de vie.

Sarah Ockler maitrise son art à la perfection, ses mots sont parfaitement choisis et elle nous entraîne avec elle, dans la quête du bonheur d’Anna.

☆☆☆☆ 

extrait

« Lorsque je referme la main sur le pendentif, je me sens envahie par une bouffée de… je ne sais pas, de calme. D’amour. De pardon. Et d’apaisement. Un début, une fin et un nouveau départ.

– Merci.

Je tends les bras vers Frankie pour une embrassade trop longtemps repoussée.

– Bon, finalement, on n’est jamais arrivées à vingt, pas vrai ? déclare-t-elle en d’essuyant les yeux.

– Loin de là.

– Bah, tant pis. Tu as gagné au moins cinq points bonus avec Sam. (Sam. Ce nom m’évoque l’odeur de sa peau et me donne des frissons).

 

Publicités

Une réflexion sur “Cet été là, Sarah Ockler

  1. Pingback: Tag #9 Bilan des dix mois | Hope bookine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s