Viens, on s’aime, Morgane Mcb

54129357-176-k252678

 

De blunicorn05

Sortie en 2015

Sur Wattpad

avis

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas, débat qui continue de faire couler beaucoup d’encre. Et pour cause ! Dès que Loan et Violette se sont rencontrés, ça a été un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.
Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changées : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément, un étudiant en école de commerce qui ne la laisse pas indifférente – chose que Loan se surprend à détester.
Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie de la dépuceler avant de passer à l’acte avec Clément, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une.
Pas vrai ?

pkwi

Pour cette première chronique Wattpad, j’ai choisi un roman que j’ai particulièrement aimé -mon préféré sur cette plateforme-, écrit par une auteure talentueuse qui, à défaut d’être publiée, a déjà terminé trois romans au succès fou sur Wattpad.

Viens, on s’aime est d’une fraîcheur presque jamais vue. Les personnages principaux ont été travaillés en profondeur et l’auteure a su ne pas oublier de donner une vraie consistance à ses personnages secondaires.

Tout d’abord, le personnage principal, Violette, est parfaitement maîtrisé. Violette est une fille avec beaucoup d’humour et tellement maladroite que c’en est hilarant. Elle rend chaque scène plus divertissante que la précédente. Son histoire avec Loan est l’une des plus belles histoires d’amour qu’il m’ait été donné de lire.

L’auteure nous transporte avec ses personnages. On pourrait s’imaginer évoluer à côté d’eux, les observer tomber amoureux à chaque chapitre. Le sujet abordé est celui de l’amitié fille-garçon. Existe-elle vraiment ? Est-elle possible ? A partir du moment où l’on connaît tout de l’autre, où l’on peut prédire la moindre de ses réactions, est-il possible de rester la simple amie ? C’est la grande question que se pose Violette, qui essaye dans toute la première partie du roman de mettre un nom sur ses sentiments. Est-elle juste habituée à vivre avec Loan, où est-ce bien de l’amour ? Comment savoir s’il ressent la même chose ?

Loan est difficile à cerner, autant pour nous, lecteurs, que pour la belle Violette. C’est un personnage extrêmement nuancé que j’ai adoré suivre tout au long des chapitres. J’avoue avoir été par moments jalouse de Violette, qui a la chance de vivre avec un garçon aussi adorable que Loan.

Je n’ai pas aimé le personnage de Clément, le petit-ami de Violette. Déjà, tout simplement, parce qu’il était un obstacle de plus à la relation entre mes deux personnages chéris. Mais aussi parce qu’il est délicieusement insupportable. Il fait partie de ces personnages que j’adore détester. Sans lui, le roman n’aurait pas eu la même saveur.

Zoé et Jason apportent un nouveau vent de fraîcheur. Chacun des chapitres où ils font leur apparition est plus drôle. Ce sont deux personnages secondaires qui, on le sent, ont été chouchoutés par l’auteure. Tous deux ont une histoire, un caractère parfaitement dessiné. Rien n’a été laissé au hasard, on ressent tout le plaisir qu’à eu l’auteure à raconter leur histoire.

Mon coup de cœur est pour le personnage de Ethan. C’est l’un des personnages les plus terre-à-terre du roman (avec Loan). Il a une grande intégrité et beaucoup de valeurs.

Entre humour et émotion, c’est un véritable coup de cœur que j’ai découvert ici. Si vous cherchez une lecture légère et parfaitement écrite, ne cherchez pas plus loin et ajoutez Viens, on s’aime dans votre bibliothèque Wattpad.

 

uw39

« Loan s’étouffe avec son verre, abasourdi. Je me mords la joue pour ne pas rire. Le couple voisin jette un regard surpris sur Loan, qui a posé son verre pour se sécher la chemise. Ses yeux me fixent tels des lames de rasoir. Ca ne sent pas bon.

Je profite donc de son moment d’incrédulité pour me pencher vers les petits vieux.

– Tout va bien, il vient d’apprendre qu’on allait avoir un bébé. Ca ne se voit pas comme ça, mais il est super heureux !

Je me penche vers lui et lui chuchote, tandis qu’il ne desserre pas les dents :

Maintenant, tu es obligé de sourire et de ne pas me crier dessus, sinon tu vas passer pour un gros enfoiré. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s