As she fades, d’Abbi Glines

couv32180275

D’Abbi Glines

Paru le 8 novembre 2018

Chez Hugo New Romance

356 pages

17€

Résumé.png

La remise des diplômes sera sans doute le plus beau jour de la vie de Vale McKinley. Avec son petit ami Crawford, ils ont prévu de profiter de l’été, avant d’intégrer ensemble  » à la rentrée ‘ une grande université, qui les conduira à un avenir resplendissant et plein de possibles… Pourtant, le destin en décidera autrement. Cette nuit-là, ils ont un grave accident de voiture qui laisse Crawford dans le coma. Terrible épreuve que Vale passe sur une chaise d’hôpital, à attendre désespérément le réveil de Crawford. Heureusement, elle trouve un peu de réconfort auprès de Slate Allen, un ami de son frère qui vient tous les jours rendre visite à son oncle mourant.
Mais voilà un autre imprévu… Au fil des jours, elle se rend compte que son coeur bat plus vite au contact de Slate. Non, elle ne peut ressentir cela, elle n’en a pas le droit. Alors, quand Crawford se réveille, sans aucun souvenir de son passé ni de leur relation, Vale devra sans doute prendre la décision la plus difficile que la vie peut vous infliger…

mon avis.png

Vous ne le savez peut-être pas, mais Abbi Glines est une auteure que j’aime énormément. Mais la quatrième de couverture me faisait un petit peu peur, je craignais de ne pas accrocher à cette idée de mini triangle amoureux dont l’un des 3 est dans le coma

Certains romans sont très difficiles à chroniquer puisqu’il est impossible dans dire beaucoup sans spoiler toute la lecture et vraiment gâcher le twist qu’il est compliqué d’anticiper (j’avais une petite idée mais j’ai quand même été bluffée par la réalisation), c’est pour cette raison que ma chronique sera plus courte qu’habituellement.

L’écriture d’Abbi Glines est particulièrement légère, comme toujours, et m’a entraînée très, très rapidement de chapitre en chapitre. J’ai terminé le roman en seulement une journée et pour être honnête, j’en aurais voulu encore plus. C’est la seule chose qui m’a fait baisser la note, je suis passée de 5/5 à 4/5 car je pensais qu’il y avait suffisamment de matière pour facilement 50 pages supplémentaires, même si la fin – quelque peu ouverte – reste acceptable.

Je pensais détester Slate et ça a été tout le contraire. Il est extrêmement attachant, drôle et bien plus appréciable que je ne pensais. De la même façon, j’ai trouvé Vale très, très touchante.

Je ne peux pas en dire plus sans risquer un spoil, mais je vous conseille complètement As she fades si vous aimez le YA et la romance.

extrait

-Comment veux-tu que je le quitte ? demandai-je à Knox. Comment veux-tu que j’aille à la fac sans lui ?

Là dessus, je me dirigeai vers l’ascenseur.

-Chaque chose en son temps. C’est ce qu’il voudrait.

J’avais toujours fait ce que Crawford voulait. Mais il n’avait jamais exigé quelque chose d’aussi douloureux pour moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s