Everyday heroes, tome 1 : Cuffed, de K. Bromberg

D’Audrey Carlan

Paru le 6 février 2020

Chez Hugo New Romance

479 pages

17€

Résumé.png


Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu’elle l’ait rencontré sur les bancs de l’école, à l’âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n’aient entamé l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre.
Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu’est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon. Certes, leur amour paraît impossible, Grant connaît mieux que quiconque le passé trouble d’Emmy. Mais quitte à braver la loi, il est déterminé cette fois, à ne pas la laisser repartir.

mon avis.png

K. Bromberg est l’autrice de Sweetheart (que j’avais adoré) et Driven (que j’avais détesté, contrairement à beaucoup), j’avais donc un peu d’appréhension avant la lecture de Everyday Heroes ! Avant toute chose, je pense qu’il est important de dire que ce roman aborde des sujets sensibles, et qu’il n’est pas forcément à mettre entre toutes les mains !

J’ai tout de suite aimé le petit jeu entre Grant et Emmy, ils se cherchent et ça donne des scènes assez amusantes ! Le personnage d’Emmy m’a beaucoup plu, j’ai de plus en plus de mal avec les personnages féminins un peu naïfs. Emmy a du caractère et sait ce qu’elle veut (ou plutôt, ce qu’elle ne veut pas). J’ai aimé sa détermination !

Je suis un peu plus mitigée quant au personnage de Grant. Son complexe du héros, que je trouvais plutôt sympathique et original au début, a fini par m’agacer un peu.

En revanche, s’il y a un aspect du roman qui m’a complètement convaincue, c’est celui de l’enquête principale suivie par Grant. Je n’en dirai pas plus de peur de spoiler, mais j’ai trouvé cet aspect du roman extrêmement bien traité et j’ai été très touchée. C’était une lecture difficile, mais K. Bromberg a su traiter ce sujet correctement, et ce n’était pas gagné d’avance !

Le fait d’avoir deux personnages qui se sont connus plus jeunes et se retrouvent après des années est assez intéressant, ça créé une dynamique unique entre eux mais aussi avec les différents personnages. On est projetés dans une petite ville où tout le monde ou presque se connaît, ce qui créé forcément une ambiance différente. J’ai aimé cette proximité entre les personnages.

En bref, ce premier tome d’Everyday Heroes a été une bonne lecture, mais pas exceptionnelle ! En revanche, les frères de Grant sont des personnages qui m’intéressent beaucoup et j’ai vraiment hâte de lire la suite de cette saga !

☆☆☆

7 réflexions sur “Everyday heroes, tome 1 : Cuffed, de K. Bromberg

  1. Pingback: Bilan de février 2020 | Hope bookine

  2. Pingback: Everyday heroes, tome 2 : Combust, de K. Bromberg | Hope bookine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s