The Air he breathes, Brittainy C. Cherry

couv40778032

De Brittainy C. Cherry

Sorti en 2016

Chez Hugo New Romance 

422 pages

17€

Résumé.png

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

mon avis.png

Comme vous le savez peut-être, il est tout à fait possible de lire les tomes de la saga Elements dans n’importe quel ordre, puisqu’ils n’ont aucun lien entre eux. Pour ma part, j’ai commencé par le deuxième, The Fire, et je dois dire que je suis plutôt contente d’avoir commencé par celui-ci, sinon j’aurais été légèrement déçue. The Fire est passé à deux doigts du coup de cœur parce qu’il me manquait quelque chose, sans que je ne réussisse à mettre le doigt dessus. Et il ne fait aucun doute que The Air he breathes a ce petit quelque chose et fait maintenant partie de mes plus gros coups de cœur.

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de la saga, ou même de son auteure, Brittainy C. Cherry, mais je peux vous assurer que vous ne ressortirez pas de ses romans indemnes. Elle fait partie de ces rares auteures qui réussissent à éveiller quelque chose en nous. Chacun de ses mots passe directement à notre cœur et nous change pour toujours.

On fait la rencontre de Tristan et Elizabeth, deux âmes perdues a qui la vie a tout retiré. Quand ils se rencontrent, ils tentent tous les deux de surmonter la disparition de l’amour de leur vie. Alors qu’ils ont tous les deux renoncé à l’amour et survivent plus qu’ils ne vivent vraiment, la vie va leur offrir une seconde chance. Si Elizabeth ne s’est pas laissée complètement happée par la mort de son mari, c’est grâce à Emma, leur fille de cinq ans, pour qui elle a tout sacrifié bien qu’elle soit complètement brisée. Tristan, lui, n’a plus rien à quoi s’accrocher et a sombré entièrement. Son personnage est tellement torturé qu’accéder à ses pensées en est presque douloureux pour nous, simples lecteurs.

Ils s’accrochent l’un à l’autre comme à une bouée de sauvetage et on ne peut pas s’empêcher d’en attendre plus, constamment. J’ai beaucoup aimé les personnages d’Elizabeth et Tristan, mais aussi les personnages plus secondaires, qui amènent au roman une touche de légèreté qui m’avait manqué dans The Fire. Emma, la fille d’Elizabeth, fait partie de ces personnages pleins de couleurs qui nous mettent du baume au cœur alors qu’on assiste à la descente aux enfers d’Elizabeth et Tristan. On retrouve également Faye, la meilleure amie d’Elizabeth, qui n’a pas vraiment sa langue dans sa poche et nous offre des dialogues uniques. Et encore beaucoup d’autres, qui apportent chacun une pierre à l’édifice qu’est The Air he breathes.

Avec le nombre de romans qui existent en New Romance, j’avais peur, comme à chaque lecture, de retrouver ces clichés qui nous suivent partout. En lisant The Air he breathes, je n’ai rien, absolument rien lu que j’avais déjà lu ailleurs. Les personnages sont uniques, leur rencontre pas banale, leur histoire complètement inédite et l’écriture inimitable.

Brittainy C. Cherry prouve une seconde fois qu’elle a sa place parmi les meilleures auteures de New Romance publiées à ce jour. Ses mots nous touchent en plein cœur et ne nous quittent jamais vraiment. C’est une lecture émouvante, bouleversante, belle dans sa sincérité. Un coup de cœur comme on en trouve rarement.

♥♥♥♥♥

extrait

« – Qu’est-ce que vous fabriquez ?

Je fronçais les sourcils à mon tour, les yeux rivés sur ses lèvres pincées.

 – Je tonds ma pelouse.

Vous ne tondez pas votre pelouse.

– Bien sûr que si.

– Bien sûr que non !

– Qu’est-ce que je fais, alors ?

– Vous réveillez la terre entière, bordel !

– Je suis sûre qu’en Angleterre les gens étaient déjà réveillés.

– Ah, arrêtez de parler.

Il me prit la tondeuse des mains.

–  Qu’est-ce que vous faites ? – Je vais couper votre herbe pour que vous arrêtiez de réveiller la Terre entière, putain, à l’exception de l’Angleterre.

Je ne savais pas si je devais rire ou pleurer.

Brittainy Cherry

Auteure de romance avec une communauté de fans inconditionnelles ! Elle viendra nous parler de son goût pour l’écriture de scénarios, et nous dire que la romance n’est pas qu’une affaire de livres !

Retrouvez mes chroniques sur la suite de la saga Elements :

Elements #2 : The Fire  – ICI

 

Publicités

Une réflexion sur “The Air he breathes, Brittainy C. Cherry

  1. Pingback: Mon vide grenier Livresque #1 – 📖 Fifty Shades of Books 📖

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s