La probabilité statistique de l’amour au premier regard, Jennifer E. Smith

couv71910110

 

De Jennifer E. Smith

Sortie en 2012

Chez Hachette

280 pages

5,90 €

 

 

Résumé.png

Hadley, une jeune fille de 17 ans, manque de 4 petites minutes son vol pour Londres. 4 minutes qui vont changer sa vie. Alors qu’elle doit se rendre au mariage de son père avec une femme qu’elle ne connaît pas mais déteste déjà, Hadley se retrouve coincée dans un aéroport de New York pour attendre le prochain vol. Elle y rencontre Oliver, un Anglais faisant ses études aux États-Unis et qui prend le même avion qu’elle. Le charme opère immédiatement. Arrivés à la douane de Londres, chacun part de son côté. Mais le destin peut avoir plus d’un tour dans son ciel !

 

mon avis.png

 

La probabilité statistique de l’amour au premier regard est un roman de Jenifer E. Smith. L’auteure de L’équation de l’amour et du hasard nous livre une fois encore une romance originale et pleine de vie qui nous emporte de la première à la dernière ligne. Si la couverture m’a immédiatement attirée, c’est le titre qui m’a intriguée et le résumé qui m’a convaincue. L’idée du destin, qui fait rater son avion à Hadley pour quatre malheureuses petites minutes pour qu’elle puisse rencontrer Oliver m’a tout de suite plu.
 
Je n’ai pas regretté d’avoir craqué aussi rapidement. Jenifer E. Smith s’est une fois de plus surpassé pour nous faire embarquer dans cet avion où on peut découvrir Hadley et Oliver, deux personnages attachants qui se complètent parfaitement. J’ai accroché dès la première page et après, impossible de lâcher ces personnages envoutants qui ont toujours plus à apprendre l’un de l’autre. Au cours de leur rencontre, on en apprend nous même un peu plus sur les deux personnages principaux, en apparence si différents.
 
Ici, pas de bad boy mystérieux ni d’intello timide, Jenifer E. Smith nous éloigne de ce que l’on retrouve dans la plupart des romances actuelles pour nous faire rêver, le temps d’un voyage. A la fois doux et charistmatique, Oliver est un personnage qu’on ne peut qu’aimer. Au fil des pages, on ne peut que tomber amoureuse de lui, tout comme Hadley.
Hadley est douce mais cache plus de rancœur qu’elle ne le montre. Elle est attachante et on comprend parfaitement ses choix, simplement parce qu’à sa place, nous aurions sûrement fait les mêmes.
Contrairement à L’équation de l’amour et du hasard, ici, il n’y a presque pas de personnages secondaires, l’intrigue tourne intégralement autour d’Oliver et Hadley. En première partie, ces personnages ne sont qu’évoqués, par Hadley principalement qui se confie beaucoup plus qu’Oliver. C’est dans la seconde partie du roman que l’on découvre Oliver et ses failles cachées qui le rendent plus vulnérables et qui font toute la profondeur du personnage.
Pour terminer, je ne peux que conseiller la fiction de Jennifer E. Smith, qui m’a fait passer un agréable moment jusqu’au dénouement de la fin. L’auteure nous offre un final digne des plus grands, qui nous fait regretter d’avoir terminé si vite.

♥♥♥♥♥

extrait

« – Non, sans blague, c’est quoi ton vrai sujet de recherche ?

Il se recule légèrement pour la regarder dans les yeux.

– La probabilité statistique de l’amour au premier regard.
– Très drôle. Non, en vrai ?
– Mais je suis très sérieux.
– Je ne te croit pas.
Il éclate de rire et puis il se penche pour lui dire à l’oreille :
– Les rencontres qui ont lieu dans un aéroport ont soixante-douze pour cent plus de chance de conduire à une relation amoureuse que dans n’importe quel autre endroit.
– C’est n’importe quoi commente-t-elle, en reposant la tête sur son épaule. Est-ce que personne ne t’a encore jamais dit ça ?
– Si, se marre-t-il. Toi. Un bon millier de fois rien qu’aujourd’hui.
– Et bien aujourd’hui est bientôt fini, lui fait-elle remarquer, en jetant un coup d’œil à la pendule dans son cadre doré de l’autre côté de la pièce. Encore quatre minutes. Il est 11h56.
– Ça fait donc vingt-quatre heures qu’on s’est rencontrés.
– On dirait que ça fait beaucoup plus longtemps.
Il sourit.
– Savais-tu que les individus qui se rencontrent au moins trois fois sur une période de vingt-quatre heures ont quatre-vingt-dix-huit fois plus de chance de se revoir ?
Cette fois elle ne se donne mais pas la peine de le corriger. Parce que, pour une fois, elle aimerait croire que c’est vrai. »
Publicités

9 réflexions sur “La probabilité statistique de l’amour au premier regard, Jennifer E. Smith

    • Ils le sont, on pourrait se mettre à leur place sans problème et c’est ce qui m’a plu ! Jennifer E. Smith a aussi écrit l’équation de l’amour et du hasard, où il est question d’une star du cinéma, mais, étrangement, je me suis vraiment reconnue en lui, elle fait paraître « normaux » même ses perosnnages les plus célèbres. Mais ici, au contraire, Oliver est complètement en dehors de ces clichés, ça m’a beaucoup plus !

      J'aime

  1. Pingback: C’est lundi que lisez vous ? #3 | Hope bookine

  2. Pingback: Tag #5 | Hope bookine

  3. Pingback: La distance astronomique entre toi et moi, Jennifer E.Smith | Hope bookine

  4. Pingback: Test/Tag #10 de Pocket jeunesse : les coups de coeur | Hope bookine

  5. Pingback: Mes romans préférés… | Hope bookine

  6. Pingback: Les plus belles romances de vacances | Hope bookine

  7. Pingback: Test/Tag #11 : Vive les vacances, un tag proposé par Pocket Jeunesse | Hope bookine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s